“knowmads”

D’après Tryggvi Thayer, les medias sociaux nous font passer d’un espace fini, hiérarchisé, avec des chemins tracés (striated space) à un espace liquide où tout est ouvert (smooth space).

Dans cet espace ouvert, le nouveau mode de fonctionnement est le nomadisme. Les “knowmads” (Moravec, 2008) sont définis ainsi : “nomadic knowledge worker, creative, imaginative, innovative, who can work anywhere, anyhow and with anyone”.

Tout est ouvert ? non, car même l’espace ouvert, dans lequel évoluent les nomades, est limité par l’horizon : horizon de nos discipline de cours, de nos univers de pensée, ou même horizon du filtre des recherches faites sur Google (notion de “bubble filter”, Pariser 2011). De même  avec Twitter, nous choisissons les personnes que nous suivons, et établissons donc des barrières potentielles à l’entrée de nouvelles informations.

Toute la question est d’arriver à travailler dans ces deux espaces avec nos étudiants, et de leur apprendre des comportements de recherche active d’information, afin qu’ils ne se laissent pas enfermer dans des bulles.

blog de Tyggvi Thayer : http://www.education4site.org/blog/

http://www.educationfutures.com/2008/11/20/knowmads-in-society-30/

 

 

 

 

Advertisements